IQOS Tabac Chauffé ECig

Une étude visant à déterminer si l’introduction de l’IQOS a eu une incidence sur les ventes de cigarettes au Japon a révélé que les ventes de cigarettes ont effectivement commencé à baisser depuis le lancement local de l’appareil.

 

Philip Morris International (PMI) commercialise son appareil iQOS comme une alternative moins nocive au tabagisme. L’appareil iQOS est une alternative sans fumée sans chaleur ni brûlure aux cigarettes combustibles et fonctionne en chauffant les feuilles de tabac appelées Heets ou HeatSticks. On parle alors de tabac chauffé. Ces recharges, qui ressemblent à des cigarettes courtes, doivent être insérées dans l’appareil et sont chauffées une fois qu’il est allumé.

L’étude intitulée “Effect of IQOS introduction on cigarette sales : evidence of decline and replacement” visait à déterminer si l’introduction de l’IQOS affectait les ventes de cigarettes dans une grande économie. Les chercheurs ont utilisé les données du panel mensuel de détaillants japonais de 2014 à 2018 afin d’examiner si les différentes dates d’introduction de l’IQOS dans les régions du Japon se reflètent dans les tendances des ventes de cigarettes dans ces mêmes régions.
Baisse des ventes de cigarettes dans les 11 régions du Japon

Les résultats indiquent que les ventes de cigarettes ont effectivement commencé à baisser considérablement au moment où iQOS a été introduit dans chacune des 11 régions du Japon. Cependant, ont ajouté les chercheurs, l’impact net sur la santé de la population, ” ne peut être évalué sans résoudre plusieurs incertitudes clés liées aux méfaits directs de l’IQOS et aux habitudes précises de consommation du tabac et de l’IQOS “.