L’Union européenne lance le feu vert pour l’usage du fexinidazole. Il s’agit d’un traitement qui s’avère être une solution pour traiter la maladie du sommeil.

Essais menés par DNDi

Cette organisation de recherche a procédé à des essais cliniques passant le fexinidazole sous la loupe. À l’issue de divers examens fiables, le nouveau médicament utilisable par voie orale est jugé efficace. Le bilan des études pousse alors l’EMA, à travers son Comité des médicaments à usage humain, à émettre des avis positifs sur le traitement.

Distribution autorisée en 2019

Le non-traitement de la maladie du sommeil est fatal dans certaines régions du monde. Or, en Afrique subsaharienne, plus de 65 millions d’individus courent le risque de contracter la maladie. Celle-ci est transmise par la piqûre d’une mouche tsé-tsé contaminée. Elle engendre une psychose, un comportement agressif, des symptômes neuropsychiatriques ainsi que les perturbations du sommeil. Dans les pays où la maladie du sommeil sévit de manière permanente, la distribution du fexinidazole dès l’année prochaine apportera une lueur d’espoir.