Jeune Femme Asiatique entrain de faire de la course à pied

Une activité physique régulière et réfléchie entraîne de nombreux effets bénéfiques sur la santé, tant sur l’aspect physique que sur l’aspect psychologique. Pourtant, tout le monde ne pratique pas une activité physique suffisante, ce qui pousse le gouvernement à lancer des opérations comme Manger Bouger.

Lutte contre le surpoids et les maladies

Il est depuis longtemps reconnu que pratiquer un sport est un bon moyen de lutter contre le surpoids et de maintenir son poids de forme. Mais l’activité physique a également de nombreux autres effets positifs. Elle permet par exemple de lutter efficacement contre les maladies cardiovasculaires en jouant sur plusieurs tableaux : le cœur habitué à l’effort est moins exposé aux risques de crises cardiaques, et la circulation sanguine est stimulée et limite l’hypertension artérielle.

L’aspect physique

En parallèle, le sport incite à renforcer et entretenir sa masse musculaire, laquelle influe directement sur le squelette et permet par son action de renforcer la densité osseuse. Les maladies telles que l’ostéoporose, les rhumatismes ou l’arthrose sont ainsi moindres chez un sportif régulier.

Sur le mental

Sur l’aspect mental et psychologique, le sport n’est pas sans impact. On dit souvent qu’il permet de « se vider la tête » et d’oublier ses soucis. Cette sensation, bien réelle, est provoquée par la sécrétion d’endorphines dans le corps pendant l’effort. Cette hormone du plaisir procure une sensation de bien-être qui calme et qui relaxe.
Cet effet permet également de dormir plus longtemps la nuit et de profiter d’un sommeil plus reposant. Les endorphines produites par le cerveau pendant l’activité physique permettent de chasser les angoisses et le stress provoqués par la vie moderne.
C’est donc un bon remède contre les insomnies et les états dépressifs. Les capacités cognitives sont également indirectement stimulées par l’activité sportive. La stimulation de la circulation sanguine provoquée par l’activité physique amène à une meilleure oxygénation du cerveau, améliorant ainsi les capacités de réflexion.

Une activité raisonnée

Le sport est donc bel et bien bénéfique pour la santé. Cependant, il faut pouvoir le pratiquer de manière raisonnée et adapter son activité à ses capacités physiques, son âge et ses potentiels handicaps, comme par exemple en utilisant un pédalier d’appartement en rééducation ou pour les personnes d’un certain âge.
En fonction des sports choisis, le corps travaille différemment et de manière plus ou moins intensive.
Les sports d’endurance comme la course à pied ou la natation renforceront le système cardiaque et respiratoire et stimuleront la circulation sanguine. La musculation permet elle de construire et entretenir sa masse musculaire pour entretenir sa silhouette, et de travailler sur son gainage et sa souplesse.
Il faut pouvoir progresser à son rythme et prendre garde aux signaux envoyés par son corps pour éviter les blessures. Bien entendu, une pratique régulière du sport doit s’accompagner d’un régime alimentaire sain et équilibré pour profiter pleinement des effets bénéfiques du sport sur la santé.